Conservatoire de Musique à Rayonnement Intercommunal

Localité du Conservatoire de Musique à Rayonnement Intercommunal
concert | hebergement | Audition | Le Bac de Musique | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link
Statuts de l'A.D.A.E.M. | Les Objectifs de l'A.D.A.E.M. |
Eveil Musical (à partir de 4 ans)) | Formation Musicale (à partir de 6 ans)
Piano | Accordéon | Violon | Violoncelle | Guitare | Flûte | Clarinette | Saxophone | Trompette | Cornet | Saxhorn | Cor | Percussions
Orchestre d'Harmonie | Chorale Mixte | Choeur d'Enfants | Classe d'Orchestre
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link

L'accordéon

logo






      L'accordéon est un instrument de musique et plus particulièrement un instrument à vent, de la famille des instruments à anche libre. Il est composé d'un soufflet permettant le déplacement de l'air et de touches ouvrant des clapets, ce qui à pour effet de laisser passer l'air, donc de faire vibrer une anche libre métallique qui produit le son lui-même.

      L'accordéon est enseigné à l'école de Musique de Lencloitre par Jean-Marie DAZAS.

Histoire de l'accordéon

     Le sheng, ou orgue à bouche, apparu en 3000 avant J.C., est considéré comme le plus vieil ancêtre de l'accordéon : il est le premier instrument à anche libre. Le 6 mai 1829, l'Arménien de Vienne, Cyrill Demian dépose le brevet de l'accordéon avec ses fils Carl et Guido. La même année, le 19 juin, à Londres, Charles Wheatstone dépose lui aussi un brevet pour un "concertina". En 1863, Paolo Soprani fonde la première industrie de l'accordéon à Castelfidardo qui est considéré comme le berceau mondial de l'accordéon.

     L'accordéon peut réaliser le rythme aussi bien que la mélodie et l'harmonie. Il équivaut donc à un orchestre, ce qui lui a valu cette place importante dans les bals populaires français. Pourtant, les puristes n'aiment pas cet instrument aux accords tout faits et à la sonorité désaccordée d'où, dès les années trente, l'invention des basses chromatiques (clavier mélodique de main gauche) et une registration variée aux sonorités de plus en plus soignées. Après la guerre, l'accordéon commence à s'essouffler malgré des auteurs comme Jacques Brel qui l'utilisent dans leurs chansons. Si l'instrument est alors considéré comme ringard, cela est dû en partie aux maestros du bal-musette. L'accordéon, vers les années 80, reprend du poil de la bête. Plusieurs facteurs permettent ce retour en force. D'abord, l'attrait des musiques traditionnelles et folkloriques qui utilisent l'accordéon (musique bretonne, slave, musique cajun...) ; ensuite, l'utilisation par des chanteurs français comme Renaud qui le remettent au goût du jour ; l'apparition d'accordéonistes majeurs, se détournant du musette, comme Marc Perrone ou Richard Galliano ; et, dernier point, son utilisation par des groupes de la scène alternative comme la Mano Negra ou Les Négresses Vertes. Il serait également restrictif de passer sous silence l'émergence de l'accordéon dans la création contemporaine d'avant-garde et ceci dès les années 80, grâce aux prodigieux progrès de la facture instrumentale et de l'évolution de l'état d'esprit du monde dit "classique". On n'omettra pas de citer Pascal Contet, accordéoniste français et concertiste international qui contribue activement à développer le répertoire contemporain avec des compositeurs comme David Venitucci, Bernard Cavanna, Vinko Globokar, Jacques Rebotier, Jean-Pierre Drouet, Bruno Giner, Jean Françaix, etc. Ou Claude Parle, dans le domaine des musiques improvisées et en relation avec la danse ou le jazz contemporain (depuis les année 70).

     Aujourd'hui, l'accordéon est largement utilisé aussi bien par des artistes de variétés (Patrick Bruel, Bénabar...) que par des groupes « alternatifs » (Les Ogres de Barback, Les Têtes Raides, Les Taizeurs de bruit, Les Hurlements d'Léo) ou des musiciens de jazz tel que Richard Galliano ou Marcel Loeffler, René Sopa, David Venitucci, Daniel Mille. En 2005, Serge Lama a effectué une tournée avec un seul musicien, l'accordéoniste Sergio Tomassi.

     L'accordéon est utilisé aussi bien dans la musique folklorique que dans la musique populaire, le jazz ou la musique classique.


Untitled Document
Plan du site / Administration
© 2006 Webmaster